Golfe du Morbihan en Bateau : le meilleur moyen de visiter la baie

ile de quistinic - golfe du morbihan

Avec sa mer intérieure de 12000 hectares, en Bretagne, le Golfe du Morbihan appartient au club des plus belles baies du monde et attire des milliers de touristes chaque année.

Pour mieux découvrir cette destination phare où la Terre et la mer se changent en paysages changeants, rien de mieux que d’embarquer sur l’une des vedettes de la Navix ou de la Compagnie du Golfe pour les croisières escales et/ou découverte qu’ils proposent.

A bord des Vedettes du Golfe

Avec ou sans jumelles, les touristes comme les locaux, découvrent un passé séculaire, à l’image de la petite île de Gavrinis. Un site mégalithique datant de 3000 à 4000 ans avant notre ère. Vous pourrez d’ailleurs vous y arrêter durant votre parcours pour entrer dans son Cairn. Un  incontournable du golfe, dont le mystère des pierres qui le compose reste entier… voire même jalousement gardé.

Il est vrai que de la côte, on se rend difficilement compte de la dimension du golfe et des îles qui le compose. Mais à bord de ces vedettes, la proportion est tout autre. Pour celles et ceux qui aiment le bateau, la nature à l’état sauvage ou qui se sont sensibles à leur environnement, le Golfe du Morbihan et une chose qu’ils doivent voir, entendre, et ressentir.

La couleur bleue de Bretagne

Au-delà de son panorama, l’autre richesse du Golfe du Morbihan, ce sont ses lumières et ses couleurs propres à la Bretagne. Des paysages que nous-mêmes, habitants du golfe, ne connaissons pas par cœur, tant ils sont variés. Ce que nous savons en revanche, c’est que malgré la beauté et le calme apparent de cette petite mer, naviguer sur ses eaux est réservé aux initiés !

Notons d’ailleurs les deux couleurs primaires si typiques au Golfe. Le bleu et le rouge… Enfin, c’est une vulgarisation des termes pour nous, Morbihannais de cœur. Le bleu de ses eaux, pas franchement bleues, ni réellement vertes, nous les appelons Glaz ici. Tandis que le rouge tend vers des nuances tantôt rosées, tantôt orangées. On les retrouve sur certaines façades remarquables du golfe. Mais cette couleur vient avant tout des voiles de nos Sinagots. Ces vieux gréements utilisés autrefois pour la pêche des eaux glaz du golfe… Ce rouge, c’est tout simplement le Rouge Sinagot.

Le Golfe, ses îles, et ses courants.

Entre les différents courants, et la multitude de petits îlots plus ou moins visible à l’horizon, le Golfe du Morbihan peut ressembler à un véritable labyrinthe.

Il se dit sur le golfe que celui qui n’a jamais touché de rocher, ou ne s’est jamais envasé à bord de son embarcation n’a jamais navigué sur le golfe… ou alors… il est de Marseille.

Et pour cause, la légende veut que dans le Golfe du Morbihan il y ai une île pour chaque journée de l’année. Cela en fait un chiffre un peu prétentieux, nous vous l’accorderons. Quoique, peut-être qu’en comptant tous les rochers saillants du golfe nous nous en approcherions.

En réalité, Le Golfe du Morbihan compte 42 îles. La plupart sont privées ou classées comme réserve ornithologique. Les deux principales, l’île au Moine et l’ile d’Arz en sont les deux principales. Près de 900 âmes y vivent à l’année. 900 privilégiés qui ont troqué leur vie continentale pour une peinture animée toujours aussi belle de saison en saison…

 

Si un séjour sur le golfe vous tente, contactez-nous ! Nos logements Logoden et Boëdic vous attendent au cœur de Vannes 😉.

Et si vous ne vous sentez pas encore prêt à passer le cap, commencez par télécharger notre livret touristique… Nous nous verrons plus tard…

 

Leave a Comment:

Leave a Comment: